26-28 juin 2017 Paris (France)

Les organisateurs > Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Le Groupement d'intérêt scientifique Études asiatiques, ou "GIS Asie" est né en 2013 à l’initiative du CNRS et de 15 autres établissement publics de recherche et d’enseignement supérieur. Il compte aujourd’hui 20 institutions membres. Il compte une trentaine de laboratoires affiliés, en France et à l’étranger, dans lesquels travaillent environ 1300 chercheurs, doctorants et post-doctorants qui s’intéressent à l’Asie.
 
Son but est de mettre en commun des compétences scientifiques et des moyens en faveur de la recherche française en sciences humaines et sociale sur l’Asie. Le GIS se propose d’être un lieu de concertation et d’initiatives de l’ensemble des laboratoires et des chercheurs de ce domaine.

Le GIS Asie est un lieu de concertation et d’initiatives au service de la communauté des études asiatiques, toutes disciplines des sciences humaines et sociales confondues : histoire, géographie, anthropologie, linguistique, sociologie, économie, sciences politologues etc. Sa direction et son conseil scientifique disposent du soutien d’une équipe administrative du CNRS.

 

Observer l’évolution des études asiatiques françaises

 Le GIS Asie réalise des études sur la répartition des recherches par aire géographique et par discipline, les perspectives à moyen terme sur l’émergence de nouvelles problématiques et la pérennité des savoirs classiques. Il suit également les effectifs de la communauté des études asiatiques et le nombre de thèses soutenues. Il rédige, à intervalle réguliers, des synthèses sur l’état des lieux des études asiatiques. Il répond aux demandes d’expertise dans ce domaine des établissements membre du GIS et des pouvoirs publics.

 

Rassembler la communauté des études asiatiques française et l’internationaliser

Le GIS Asie est un réseau institutionnel des études asiatiques françaises. En fédérant les sciences humaines et sociales dans leur ensemble, il renforce les collaborations interdisciplinaires. En promouvant les études asiatiques françaises à l’étranger, il favorise les collaborations internationales. Le congrès Asie est le grand rendez-vous que le GIS propose à tous les chercheurs français, européens, américains, asiatiques… Tous les deux ans, cet événement international organisé par le GIS et l’un de ses membres rassemble près d’un millier de participants.

 

Mener des actions en faveur des jeunes chercheurs en études asiatiques

 Le GIS Asie est attentif aux besoins des jeunes chercheurs en études asiatiques, notamment lorsqu’ils leurs sont spécifiques, comme souvent dans le champ des recherches par aires culturelles. De la qualité de leur formation dépendra le niveau des études asiatiques de demain. Le GIS soutien les initiatives de ses jeunes chercheurs, coordonnées par un bureau national hébergé dans ses locaux : séminaires, journées méthodologiques…. Il facilite la participation des jeunes chercheurs à des colloques internationaux. Tous les ans, il distingue trois jeunes chercheurs en leur attribuant le Prix de thèse du GIS Asie. 

 

Contribuer à la diffusion des recherches en études asiatiques et à l’animation de sa communauté des études asiatiques françaises

De par son caractère fédérateur, le GIS rend les études asiatiques françaises plus visibles. Il représente, en termes d’effectifs, plus de 85% de cette communauté. Grâce à sa collection chez CNRS Editions, il contribue à la diffusion des résultats de recherche les plus récents et les plus représentatifs des nouvelles tendances. Grâce à sa newsletter et à son site internet, il anime la communauté et diffuse ses actualités scientifiques.

 

La France et l’Asie

L’Asie rassemble 60% de la population mondiale, soit près de 4, 5 milliards d’habitants. Depuis deux décennies ce continent est le théâtre de grandes mutations. Dans un contexte de mondialisation, les connaissances sur les pays d’Asie sont précieuses. L’objet des études asiatiques, et du GIS Asie qui les regroupe, est de les faire progresser.

Les cinq instituts de recherche français en Asie, à Tokyo, Hong-Kong, Bangkok, New-Delhi et Pondichéry (sous la cotutelle du ministère des affaires étrangères et du CNRS) sont également partie prenante du GIS. Ils jouent un rôle particulièrement  important pour accueillir les chercheurs qui viennent travailler sur leurs « terrains » asiatique et pour nouer des coopérations de recherche internationales en Asie

 

Membres du GIS Asie :

 

  • CNRS     Centre national de la recherche scientifique Site web

 

 

  • EFEO   Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO) Site web

 

  • EHESS      Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) Site web

 

  • Logo ENSAPB  Ecole nationale d'architecteure de Paris Belleville Site web

 

  • Logo_EPHE_sans_texte.png École Pratique des Hautes Études Site web

 

  • IEP Lyon   Institut d'Etudes politiques de Lyon (IEP Lyon) Site web

 

  • Inalco    Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) Site web

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 http://www.gis-reseau-asie.org/

 

 

 

 

Personnes connectées : 3 Flux RSS