Panels and speakers > Speakers list > Desmouliere Rémi

Wednesday 28
A - Interrogating public-private relations in territorial planning in Asia (1)
Coord. Téphanie Sieng, Rémi Desmoulière & Yves-Marie Rault
› 9:00 - 10:30 (1h30)
Description de l'atelier / Panel description
Téphanie Sieng  1@  , Rémi Desmouliere  2@  , Yves-Marie Rault  2@  , Clotilde Luquiau  3@  , Julien Birgi  2@  , Isabelle Wilhelm@
1 : Centre d'Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques  (CESSMA)  -  Website
Université Paris VII - Paris Diderot, Institut de Recherche pour le Développement - IRD (FRANCE), INALCO PARIS
Université Paris Diderot, Bât. Olympe de Gouges, case postale 7017, 75205 Paris cedex 13 -  France
2 : Centre d'Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques  (CESSMA)  -  Website
Université Paris VII - Paris Diderot, Institut de Recherche pour le Développement - IRD (FRANCE)
Université Paris Diderot, Bât. Olympe de Gouges, case postale 7017, 75205 Paris cedex 13 -  France
3 : Centre Asie du Sud-Est  (CASE)  -  Website
CNRS : UMR8170, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
54 Bvd Raspail 75006 PARIS -  France

Panel presentation :

The impact of neoliberal globalization on the modes of territorial planning in Asia has recently been the subject of important scholarships in social sciences (Landy, Chaudhury : 2004 ; Fau et al. : 2014). While the State in Asia has long been the main planner of its territory, its role is now challenged by the growing importance of non-state actors like multinational firms, NGOs, or local communities, acting at various scales (Southeast Asia growth triangles, Greater Mekong region, Delhi-Mumbai industrial corridor), on various objects (transport, environment, supply networks, industrial zones) and under different forms (PPP, decentralized cooperation), resulting in the emergence of multiple territorial planning regimes (Chatterjee : 2011 ; Schindler : 2014). These re-configurations lead to a central question: to what extent the interlocking of new rationales of public and private action are building specific modes of territorial planning?

This session aims at contributing, through interdisciplinary lenses, to the body of work on territorial planning regimes in Asia by gathering contributions addressing public-private relations, interrogating the notion and practice of the State in Asia under various angles. Potential areas of inquiry include but are not limited to:

- Types of relations between actors of territorial planning: public-private partnerships, foreign direct investments, decentralized cooperation.

- The role of consultants, companies, lobbies in planning projects

- The scales of intervention: transnational regions, cross-border zones, the national space, the metropolitan regions, the cities, the neighbourhoods

- The sectors of intervention: urban infrastructures, tourism, industry ...

- The development of hubs of economic growth in the form of special economic zones or industrial corridors

 

----

 

Résumé du panel:

L'impact de la mondialisation néo-libérale sur les modalités d'aménagement du territoire en Asie a récemment été le sujet d'importants travaux en sciences sociales (Landy, Chaudhuri : 2004 ; Fau et al. : 2014). Longtemps le principal gestionnaire de la planification territoriale, l'Etat en Asie contemporaine voit ses modalités d'intervention transformées par l'importance croissante d'acteurs souvent non-étatiques comme les firmes multinationales, les ONG, les collectivités locales, agissant sur des objets divers (transports, environnement, réseaux d'approvisionnement, zones industrielles), à des échelles diverses (triangles de croissance d'Asie du Sud-Est, région du Grand Mékong, corridor de développement Delhi-Mumbai) et sous des formes variées (PPP, coopération décentralisée), aboutissant à l'émergence d'une multiplicité des régimes d'aménagement du territoire (Chatterjee : 2011 ; Schindler : 2014). Ces reconfigurations amènent une question centrale : dans quelle mesure l'imbrication de ces nouvelles logiques d'action publique et privée construisent-elles des modes spécifiques d'aménagement du territoire ?

Cet atelier vise à faire un bilan interdisciplinaire des recherches sur les régimes d'aménagement du territoire dans l'espace asiatique en rassemblant des contributions envisageant les différents rapports entre le public et le privé, interrogeant la notion et la pratique de l'Etat en Asie sous différents angles, dont voici quelques pistes indicatives :

- Les types de relations entre acteurs de l'aménagement territorial : partenariats public-privé, investissements directs à l'étranger, coopération décentralisée

- Le rôle des consultants et des lobbies dans les projets d'aménagement

- Les échelles d'intervention : les grandes régions transnationales, les zones transfrontalières, le cadre national, les régions métropolitaines, les villes, les quartiers.


Online user: 1 RSS Feed