Panels and speakers > Speakers list > Germaine Marie-Anne

Pratiques et imaginaires des touristes nationaux et internationaux vs. ressources mobilisées par les opérateurs touristiques et les populations locales (Népal, Inde, Laos, Chine) / Mental Representations, Expectations and Practices of International and National Tourists vs Territorial Resources Mobilized by Tourist Operators and Local Populations: Compared Approaches in the Mountains of Asia
Pierre Dérioz  1, 2@  , Philippe Bachimon, Evelyne Gauché, Marie-Anne Germaine, Mauve Létang, Isabelle Sacareau, Pranil Upadhayaya@
1 : Université d'Avignon
Université d'Avignon
2 : UMR Espace-Dev 228 IRD  (UMR Espace-Dev 228 IRD)  -  Website
UMR E-Dev 228 IRD
Rue JF Breton - 34000 MONTPELLIER -  France

A partir des recherches conduites sur différents terrains montagnards en Asie (Népal, Inde, Laos et Chine) dans le cadre du programme ANR AQAPA (A Qui Appartient le Paysage en Asie ?), cette communication entend comparer la structure, le fonctionnement et l'évolution de systèmes touristiques d'échelle locale qui tous prennent appui, dans des contextes différents, sur les ressources paysagères (montagne) et culturelles (minorités ethniques) des territoires concernés. Il s'agira en particulier de confronter la manière dont s'opère la mise en tourisme (quels systèmes d'acteurs, quelles logiques, quelles stratégies, quels produits...) avec les pratiques et les attentes des clientèles touristiques, tant internationales que nationales – l'équilibre est variable selon les cas, mais le développement rapide des clientèles « domestiques » apparaît partout comme un phénomène majeur. Une attention spécifique sera accordée à la manière dont la mise en tourisme et le jeu sur les représentations du territoire (et de ses paysages) qu'entraine nécessairement la communication touristique vient questionner (voire faire évoluer) les représentations locales préexistantes en la matière. Parmi les clés d'interprétation retenues, on s'intéressera notamment au rôle de « passeur » des opérateurs touristiques, mais aussi aux effets de brouillage qu'engendrent les différences dans les pratiques comme dans les imaginaires entre touristes nationaux et touristes internationaux.

 


Online user: 2 RSS Feed