Panels and speakers > Speakers list > Ho Catherine

Wednesday 28
F - Beyond the role of daughter, wife and mother: Investigate women’s status in contemporary China (1)
Coord. Renyou Hou
› 9:00 - 10:30 (1h30)
Description de l'atelier / Panel description
Renyou Hou  2, 1@  , Julie Remoiville  3@  , Sarah Coulouma  4@  , Emmanuelle Laurent  5@  , Gwendoline Debethune  6@  , Aurélia Desplain  7@  , Catherine Ho  8@  , Justine Rochot  9@  , Florence Lévy  10@  
2 : CAM-ASIES  -  Website
INALCO
2 rue de Lille - 75007 - PARIS -  France
1 : Institut de Rercherches Asiatiques  (IrAsia)  -  Website
Aix-Marseille Université - AMU, CNRS : UMR7306
3 : Groupe Sociétés, Religions, Laïcités  (GSRL)  -  Website
CNRS : UMR8582, École Pratique des Hautes Études [EPHE]
Site Pouchet 59-61, rue Pouchet 75849 Paris, cedex 17 -  France
4 : Institut de Recherches Asiatiques  (IrAsia)  -  Website
CNRS : UMR7306, Aix-Marseille Université - AMU
5 : ASIEs  -  Website
INALCO
6 : Institut National d'Etudes Démographiques Paris  (INED)
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), UMR 8173, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine
7 : Les Afriques dans le Monde  (LAM)  -  Website
Université de Bordeaux (Bordeaux, France)
8 : France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs  (FRAMESPA)  -  Website
Université Toulouse le Mirail - Toulouse II
9 : Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine  (CECMC-CCJ)  -  Website
CNRS : UMR8173, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
54, Boulevard Raspail - 75006 PARIS -  France
10 : Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine  (CECMC - CCJ)
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)

Panel presentation :

During Post-Maoist area, the rise of individual autonomy and the decline of parental authority are part of the most significant changes within Chinese families system. YAN Yunxiang, a famous Sino-American anthropologist, reveals two major features concerning contemporary Chinese families: “the modernity of the contemporary family lies in the rising importance of individual desires, emotions and agencies in family life, on the one hand, and the centrality of the individual in family relations, on the other hand”. (2009, p.xxiii-xxiv) However, if we think about “women” instead of “individual”, do these observations are still relevant or debatable? If we consider that women's status transformation is characterized by the increase of autonomy and freedom inside private sphere, does this transformation reverses the traditional structure of Chinese family mainly qualified by the hierarchy? We can also reformulate this question with the expression of Louis DUMONT: does the rising importance of women in contemporary Chinese society concern a “change in society” or a “change of society” (2013, p.275)? Our panel will try to answer these questions in order to have a better understanding of women's changing role in contemporary Chinese society.

This panel is based on the analysis of various ethnographical materials gathered among women with different social background. It will focus on women's discourse and practices balancing between tradition and modernity, and highlight the structural constraints on women to express their own identity. 

 

----

 

Résumé du panel (Fr) :

L'augmentation de l'autonomie et la diminution de l'autorité parentale font partie des changements les plus significatifs dans la vie familiale chinoise après les réformes de DENG Xiaoping à l'époque post-maoïste. Dans ses études sur l'individualisation de la société chinoise, l'anthropologue sino-américain YAN Yunxiang a révélé deux caractéristiques majeures concernant la modernité de la famille contemporaine qui « repose sur l'importance croissante des désirs, des émotions et des agencies de l'individu dans la vie familiale d'une part, et sur la place centrale de l'individu dans les relations familiales d'autre part » (2009, p.xxiii-xxiv). En revanche, si nous remplaçons dans cette phrase « l'individu » par « la femme », le constat de YAN Yunxiang paraît-il davantage convaincant, ou au contraire discutable ? Nous pouvons aller encore plus loin. Si la transformation du statut des femmes est caractérisée par une augmentation d'autonomie et de liberté dans la sphère privée, cette transformation renverse-t-elle la structure traditionnelle de la famille chinoise et de la relation homme/femme où la femme est en position très subordonnée ? Autrement dit, la place grandissante des femmes dans la société chinoise contemporaine concerne-t-elle, en empruntant l'expression de Louis DUMONT (2013, p. 275), un « changement dans la société » (un changement fondamental) ou un « changement de la société » (un changement secondaire) ? Notre atelier sera organisé autour de ces questions dans le but de contribuer à une réflexion approfondie sur le changement du statut des femmes en Chine contemporaine.

A partir d'analyses de données ethnographiques riches et variées, les huit communications proposées présenteront un panorama d'aspects sociaux pluriels vécus par des femmes aux profils sociaux et ethniques divers : provenant de milieux ruraux ou urbains ; appartenant à la diaspora ; ou encore faisant partie des Han, des Wa ou des Naxi. En se focalisant sur les manières dont ces femmes justifient leurs pratiques et leurs discours face aux confrontations constantes entre (les) valeurs « modernes » et (les) valeurs « traditionnelles », nous apporterons un éclairage sur les contraintes structurelles qui pèsent sur les femmes dans l'expression de leur volonté individuelle. 


Online user: 2 RSS Feed