Les élites régionales du pouvoir en Indonésie – Des oligarchies fortes face à un modèle de patronage ébranlé
Gabriel Facal  1@  
1 : Centre Asie du Sud-Est  (CASE)  -  Website
CNRS : UMR8170, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
54 Bvd Raspail 75006 PARIS -  France

En Indonésie, la période de démocratisation et de décentralisation nationale initiée en 1999 a été marquée par le profond renouvellement des institutions politiques. Les élites politiques qui avaient profité de la longue période de stabilité de l'ère suhartoïste amorcée en 1966 virent leurs prérogatives remises en cause. Néanmoins, après une période incertaine de transition et l'émergence de nouveaux acteurs du politique, nombre des élites locales ont pu retrouver, voire renforcer leur assise politique, en développant de nouveaux réseaux clientélaires, en exerçant des monopoles régionaux et en accédant à la sphère du pouvoir central. On tâchera ici de dresser un état des lieux de ces élites régionales, en montrant comment, au-delà des constances d'oligarchies et de patronages, les réseaux d'élites prennent des formes diverses en fonction de leur région d'insertion.

In Indonesia, the national democratization and decentralization period which was initiated in 1999 was marked by the deep renewal of political institutions. Political elites that profited from long-lasting stability during Suharto era since 1966 had their prerogatives put in question. Nevertheless, after an uncertain transition period and the emergence of new political actors, a number of the local elites took back, or reinforced their political strength, by developing new patron-clients networks, by exercising regional monopolies and by accessing to the central power sphere. We will try here to take stock of these regional elites' situation, by showing how, beyond oligarchies and patronage constancies, elites' networks take diverse forms in regard to their region of inclusion.


Online user: 1 RSS Feed